الجمعة، 24 يونيو، 2011

Une visite au mont Athos, terre de spiritualité | Politique Liban | L'Orient-Le Jour

Une visite au mont Athos, terre de spiritualité | Politique Liban | L'Orient-Le Jour
LIBAN
VOYAGE
Une visite au mont Athos, terre de spiritualité
Par Mazen ABBOUD | vendredi, juin 24, 2011


Une vue des splendides montagnes de l’île d’Athos.

Mazen Abboud, écologiste et journaliste, a réalisé son rêve de visiter le mythique mont Athos, en Grèce. Il en est revenu avec ce compte-rendu.
«La visite du mont Athos, en Grèce, ainsi connu parce qu’il porte le nom du jardin de la Vierge, n’a jamais cessé de représenter pour moi un désir qu’il me tardait d’assouvir. Athos, c’est ce paradis terrestre, où les immortels et les mortels se mélangent, dans cette péninsule d’une superficie de 400 kilomètres carrés, dans la Méditerranée grecque.
Je n’aurai pas pu envisager de me rendre à la république monastique pour la découvrir de cette façon profonde sans l’aide de Mgr Costa Kayal, qui parle la langue grecque à la perfection et connaît bien la destination. Pour ce voyage, nous étions une délégation de cinq personnes venues du Liban: Mgr Costa, le père Dimitri Khoury, Rayan Fawaz, Christian Aleftiridis et moi-même.
Le chemin jusqu’à Athos était quelque peu long: il fallait tout d’abord se rendre à Salonique à partir d’Athènes, puis conduire jusqu’à Ouranopoli avant de prendre le bateau pour Dafni, le port d’Athos, le seul moyen d’accéder à l’île.
J’ai tout de suite été séduit par cette terre divine, habitée par des hommes touchés par la grâce. À Athos, J’ai rencontré des hommes de lumière qui détiennent les clés de l’univers, et qui vivent paisiblement et en harmonie avec leur milieu naturel, ne se nourrissant jamais de viande. Ce sont des moines qu’on appelle Athonites ou Hagiorites. L’île entière suit le calendrier byzantin, c’est-à-dire que la journée y commence à chaque coucher du soleil, et que les fêtes se célèbrent treize jours après le reste du monde.
Les premiers ascètes sont arrivés à Athos au septième siècle, après avoir été chassés du Moyen-Orient par les Arabes. Beaucoup de moines y ont élu résidence après avoir fui d’autres contrées, suite aux conquêtes islamiques. L’histoire de la péninsule a été plus ou moins agitée au gré des époques et des conquérants.
Selon la légende, Athos, cette perle de la mer d’Égée, serait le jardin offert par le Seigneur à sa mère la Sainte Vierge, à sa demande. Est-ce pour cela qu’on y oublie toute notion de temps et d’espace? Les monastères d’Athos étant masculins, la montagne entière est strictement interdite aux “créatures femelles”, en général, et aux femmes en particulier (règle de l’abaton). Cela est peut-être dû au fait que l’île est consacrée à la plus sainte des femmes de l’histoire. Quoi qu’il en soit, les tentatives d’ouvrir le mont Athos aux femmes ont échoué jusqu’à présent.
Une république théocratique autonome
Cette république monastique auto-administrée a pour capitale le monastère de Karyès (le territoire est réparti sur les vingt monastères de l’île), qui est aussi le siège du gouverneur civil (rattaché au ministère grec des Affaires étrangères). Spirituellement, le mont Athos relève de l’autorité ecclésiastique du patriarcat œcuménique de Constantinople. Le pouvoir législatif est exercé par la Sainte assemblée (formée de représentants de la vingtaine de monastères). Le pouvoir exécutif est de la prérogative de quatre membres, chacun représentant un groupe de cinq monastères.
Vivre à Athos, c’est vivre avec les saints dans un coin reculé du monde, comme si on retrouvait ainsi l’essence de la Byzance perdue, tout ce qui reste après la perte de la Byzance terrestre. Athos ne cessera d’évoquer pour moi le son des cloches mêlé aux hymnes qui font danser les bougies et faire vivre les personnages des peintures murales des églises, les ramenant dans le monde des mortels.
J’ai trouvé ma paix à Athos. Oui, j’ai vu le monde entier sous mes pieds. Ce que j’y ai découvert, c’est qu’il y a vraiment une autre dimension à découvrir...»

ليست هناك تعليقات:

إرسال تعليق