الثلاثاء، 31 أغسطس، 2010

Mazen Abboud : Éviter une nouvelle crise libanaise à la façon de BP

LIBAN
Mazen Abboud : Éviter une nouvelle crise libanaise à la façon de BP
Lorient le Jour
31/08/2010

Qu'est-ce qui garantit le respect des règles de l'environnement et de la sécurité en cas de forage offshore ? Qui supervisera les opérations de forage et comment le fera-t-il? Le comité de surveillance nommé par le gouvernement sera-t-il efficace, honnête et qualifié ? Ce sont des questions que se pose aujourd'hui Mazen Abboud, consultant en environnement et fondateur de l'Union des associations écologiques du Nord.
« Je crains de voir le Liban entrer dans une crise à la BP (en référence à la fuite pétrolière aux États-Unis) qui lui fera perdre le peu de biodiversité marine qui lui reste, déjà touchée par l'urbanisation sur la plupart de ses côtes », souligne M. Abboud.
L'écologiste explique que des fuites d'hydrocarbures dans
la mer réduisent considérablement l'oxygène dans l'eau, ce qui peut causer la suffocation des poissons et de la végétation. Selon lui, le gaz méthane se propage plus vite que le pétrole en raison de sa nature soluble. D'autres gaz peuvent s'échapper avec lui, comme le CO2. Le méthane peut également atteindre la surface de l'eau et polluer l'atmosphère, ou alors, dans certaines conditions de température et de pression, se transformer en hydrate, qui a le potentiel d'exploser à la surface, près de l'endroit de la fuite.
« Je crois qu'il faudrait mener toutes les études nécessaires avant le forage pour ne pas risquer une crise qui détruirait notre mer et, par le fait même, nos relations avec les pays voisins », conclut-il.

ليست هناك تعليقات:

إرسال تعليق